NANTES A ENFIN SON PARFUM !

2 mois de votes, 30 000 personnes, 3 parfumeurs :

En deux mois, 30 000 personnes sont venues respirer et voter pour l’un des trois parfums imaginés pour représenter la ville de Nantes. Le nom du gagnant a été dévoilé ce jeudi 26 août. Il s'agit du parfum créé par Bertrand DUCHAUFOUR qui remporte le concours initié par le « Voyage à Nantes », avec 38 % des suffrages.

Pendant 48 heures, 2 guides de la ville ont fait découvrir, il y a quelques mois, la capitale des Pays de la Loire aux 3 parfumeurs créateurs qui ne connaissaient pas vraiment la ville de Nantes.

Les 3 créateurs reviennent sur leur formidable aventure…

SOURCE PHOTO : FLACON_PARFUM_VOYAGE_A_NANTES_©JEAN_D-1-1-scaled - site d'un mot à l'autre

 

3 créateurs, 3 ressentis différents :

*Bertrand DUCHAUFOUR est NEZ depuis plus de 35 ans.

Lorsqu’il a visité la ville, il a retenu essentiellement 3 odeurs fortes qui composent son parfum :  « d’abord le gâteau gourmand nantais crée la sensualité de fond du parfum. Le magnolia, entré pour la première fois en France à Nantes, j’en ai fait le cœur du parfum. Et puis, la note boisée de santal et de vétiver vient structurer le tout » explique le lauréat.

 

Il dit également avoir « voulu aussi évoquer la pluie et le brouillard, quelques embruns, des notes marines mâtinées de sel. Ainsi que la fraîcheur des agrumes, l’énergie de la baie rose telles des grands vents venus du large. Une légère touche de rhum. Le santal et le patchouli, des effets de bois exotiques. Et enfin le vétiver aux racines si odorantes qui nous vient d’Haïti, en mémoire de tous ceux qui ont été déracinés et qui sont partis de Nantes sans connaître leur triste sort ».

 

"Je suis très ému", a réagi Bertrand DUCHAUFOUR. "A travers ce parfum, j’ai essayé de retranscrire le plus fidèlement possible ce qu’est l’histoire de la ville, sa géographie, sa culture".

 

*Pour Marc-Antoine CORTICCHIATO, il s’agit d’un tout autre ressenti :

« J’ai été frappé par la dualité permanente de cet endroit : eau de mer et eau douce, Bretagne et Pays de Loire, Sud Loire et Nord Loire, tuiles rouges et ardoises noires… une ville en mouvement constant, aux mille facettes. Finalement, j’ai choisi d’en raconter le mouvement, le flux, cette tension permanente entre l’ozone, l’eau et le végétal. Avec aussi l’énergie de notes fusantes et métalliques pour refléter son urbanité ».

 

*Enfin, une autre sensibilité de la part de Mélanie LEROUX qui a voulu évoquer la ville « tour à tour verte et humide, fraîche et iodée, fleurie et aquatique, boisée et chaleureuse, métallique et poudrée. On y croise du muguet et des nénuphars, des cèdres et des tulipiers, de la menthe aquatique et des cyclamens ».

Bertrand DUCHAUFOUR 

SOURCE PHOTO : Parfum Bertrand Duchaufour_800 - site métropole Nantes

 

Une scénographie en noir et blanc :

Dans une scénographie originale en noir et blanc, 

ces parfums sont à découvrir à l’aveugle.

Le visiteur entre par les remparts dans la Tour du fer à cheval dont l’atmosphère tamisée, les formes et les matières évoquent un monde liquide en suspens. Sur un sol noir mat, des tables basses à la surface laquée réfléchissante telle de l’eau et aux contours sinueux des îles de Loire accueillent des présentoirs en céramique blanc brillant dont le cône rappelle un ustensile nécessaire à la préparation d’un parfum.


Chaque objet retient des languettes imprégnées

de chacune des trois senteurs : I II III.

De cette découverte, le visiteur était invité à glisser une bille transparente dans le réceptacle du parfum de son choix, comme si des gouttes emplissaient peu à peu le flacon du futur parfum élu.

 

Les résultats :

#1 Bertrand Duchaufour, 81 kg de billes (38% des votes),

#2 Mélanie Leroux 71kg de billes ( 33% des votes),

#3 Marc-Antoine Corticchiato 60 kg de billes ( 28% des votes).

SOURCE PHOTO : Parfum-de-Nantes-David-Gallard-13-2---site-d-un-mot--l-autre

 

Un succès unique :

Imaginé par « Le Voyage à Nantes » en 2019, ce concours, qui a réuni trois nez de renommée, est "une façon de montrer que la ville est vraiment vivante, de montrer sa vitalité, sa dynamique", confie Jean BLAISE - responsable du « Voyage à Nantes » -, ravi du succès de l'expérience.

"On est dans une société où on oppose beaucoup les gens les uns aux autres, les générations, les territoires. Il y a des réalités de vie quotidienne très différentes parmi celles et ceux qui ont voté. C’est important d’avoir des choses qui subliment, qui rassemblent, de manière à la fois très simple et en même temps très belle", explique Johanna ROLLAND, la maire de Nantes

Jean BLAISE tablait sur 20 000 visiteurs, ce sont « près de 30 000 personnes – elles seront sans doute 40 000 le 12 septembre – qui se sont rendues au château ». « C’est une proposition sensible, presque affective, qui a vraiment bien fonctionné », précise t-il.

Un coup d’œil sur les livres d’or annotés par les visiteurs suffit à s’en convaincre : l’opération a soulevé l’enthousiasme. Vous n’avez pas encore testé les parfums ? Pas de panique : l’installation reste en place au château des Ducs de Bretagne jusqu’au 12 septembre 2021.

 

Un statut d'oeuvre d'art :

L’opération imaginée par le « Voyage à Nantes » a un prolongement moins attendu sur le terrain juridique. « Personne n’avait encore reconnu la parfumerie comme une œuvre de l’esprit. Une formule de parfum n’a pas de statut juridique, explique Olivier Maure d’Art & Parfum, structure basée à Grasse et partenaire du « Voyage à Nantes ». Grâce à la Ville de Nantes, ces parfumeurs ont pu avoir une reconnaissance en tant qu’artistes, à travers des contrats de droits d’auteur. C’est un cadeau extraordinaire à notre profession ».

En effet, la ville de Nantes a cédé les droits d’auteur aux parfumeurs. Une première pour cette profession !

 

10 000 exemplaires, 55 ml, 45 euros, disponibles fin novembre 2021 :

10 000 flacons de 55 ml seront produits d'ici fin novembre à Grasse, la capitale du parfum. Une production confiée à l'entreprise « Art et Parfum » qui « va fabriquer cette formule dans les règles de l'art ». Le flacon d'une contenance de 55 ml est aussi une oeuvre d'art confiée à des céramistes nantais regroupés au sein de l'atelier POLYHEDRE.

Il sera vendu 45 euros, soit la moitié du prix normal pour un parfum de cette qualité, et sera disponible fin novembre dans les boutiques du « Voyage à Nantes », mais aussi chez plusieurs commerçants nantais.

Peut-être une bonne idée pour un futur cadeau de Noël ?


Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Laissez votre email pour être informé de la sortie d'un nouvel article : 

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.